Philippe Cassard, la ferveur faite musique

bachtrack.com
Interview de Philippe Cassard par Julien Hanck

La ferveur est sans doute le trait dominant de cet esprit enjoué, que révèlent un regard vif, un sourire en coin. Que l’on ne se fie pas aux apparences, qui sont celles d’un homme des villes, affairé, pragmatique ; au piano, Philippe Cassard se fait chantre de la nature et du plus noir « Sturm und Drang ». Qu’il joue une Sonate en si, ou une Sonate en si bémol, aussitôt voit-on à l’œuvre cette vigueur de pensée, cette ferveur presque sanguine du jeu, cette manière d’éprouver ses propres limites et, par son engagement, d’entraîner l’auditeur toujours un peu plus loin qu’il ne pensait pouvoir.

Read more

Laisser un commentaire

obligatoire