Philippe Cassard et Cédric Pescia célèbrent l’année Beethoven en affrontant, à deux pianos (exit le chœur du finale et les solistes), sa Symphonie n°9.

Enregistré en novembre 2019 à l’Arsenal de Metz par Frédérique Briant. Le piano, circonscrit par les deux archets, trône majestueusement au centre de l’image – parti pris collant judicieusement avec l’écriture, image sonore très stable et cohérente.

Ce petit livre adoptera le point de vue de l’interprète et uniquement
celui-là : ainsi s’engage l’essai dense que le pianiste Philippe Cassard, déjà auteur d’un «Franz Schubert» remarqué, consacre ce mois-ci, chez Actes Sud, à Claude Debussy.