La grande maturité de Philippe Cassard

concertonet.com
Récital Salle Gaveau
Compte-rendu de Didier Van Moere

On aime l’écouter parler des autres, mais on aime aussi l’écouter jouer. Le dernier récital de Philippe Cassard à Gaveau vient de montrer à quel degré de maturité il est parvenu, d’abord à travers neuf Romances sans paroles de Mendelssohn, où le jeu se libère progressivement. Des pages beaucoup moins superficielles qu’il y paraît et où il faut trouver l’équilibre entre la légèreté et la profondeur.

Read more

Laisser un commentaire

obligatoire